Eglise et salle St André
Genas - Azieu
Rue de la République
Genas - Entrée Ouest
Halle du Marché
Genas - Place de Ronshausen
Eglise de Genas
Genas - Centre
Place de la République
Genas - Centre
Place d'Azieu
Genas - Azieu
L'étang de Mathan
Genas - Nord
Fresque murale - Extrait 1
Genas - Azieu
Fresque Murale - Extrait 2
Genas - Azieu
Nouvelle Boulangerie
Genas - Azieu
Halle du Marché
Genas - Centre

 

Quel bilan faire de l''action de la municipalité sur le développement durable et sur tout ce qui touche au mieux vivre tout en respectant la nature et notre planète ?

Les slogans maintes fois utilisés par la mairie de "Genas ville nature" ou "Genas c'est ma nature" donne-t-il pour autant à Genas et à la politique menée actuellement un "label" ville écologique ?

La mise en place d'une véritable politique écologique ou développement durable implique des choix lourds sur le long terme. Cela implique aussi des investissements financiers non négligeables.

A ce jour peu a été fait..

[Lire la suite]

Dès 2009 le maire donnait comme axe prioritaire "d'apaiser la circulation" et de sécuriser la desserte des écoles et collèges, des habitations… 10 ans après, c'est 10 000 voitures qui traversent tous les jours la rue de la République dans le centre de Genas. "Apaiser la circulation" ?

Depuis 10 ans nous demandons, en vain, la réalisation d'un plan de déplacement urbain (PDU) pour travailler justement sur ce trafic, et pour mettre en place un véritable plan pluriannuel de développement des déplacements doux, à commencer par les pistes cyclables.

Mais le vélo ne semble pas être une priorité de la mairie actuelle. Peu de pistes cyclables, depuis 10 ans, ont vu le jour. Et même la rénovation de la rue de la République, en cours actuellement, une dépense de plus de 3 M€, n'a pas prévu de piste cyclable.

La mobilité, c'est aussi les transports en commun. Le maire a, pendant des années, refusé que Genas intègre le Sytral (Syndicat mixte des transports pour le Rhône et l'agglomération lyonnaise), en vain d'ailleurs. Nous sommes pour finir dans le Sytral, et heureusement, sinon nous n'aurions même plus les lignes de bus qui desservent aujourd'hui Genas. Mais si ces lignes, (lignes 28, 29, et ZI5) ont le mérite d'exister, elles restent largement insuffisantes.

Pour améliorer ce transport, il faudrait fortement augmenter leurs fréquences, et il faudrait au minimum rajouter 2 lignes, une ligne vers Lyon Mermoz (Métro D) et surtout une ligne vers l'aéroport St Exupery, 2 lignes indispensables pour les habitants de notre commune. Il est dommage qu'elles ne soient toujours pas en place..

Genas, avec ses 13 000 habitants, n’est plus vraiment un village. Mais ses habitants restent très attachés à ce caractère ville-village, et surtout à une ville préservant ses espaces naturels. Et le maire a raison d'utiliser le slogan de "ville nature", c'est ce que les genassiens souhaitent.

Pourquoi alors dans le nouveau PLU, voté récemment, sacrifier autant d'espaces naturels. 310 logements sont prévus sur le Fort de Genas, poumon vert de la ville. 100 logements rue Carnot, 185 logements sur la rue Salengro, 202 logements autour de la rue Gambetta, 103 logements rue Jean Jaurès, 33 logements chemin des Combes, 46 logements rue des fileuses, ... 1000 nouveaux logements, en "extension urbaine", sont ainsi prévus dans ce PLU, autant d'ha de verdure en moins pour nos habitants, autant d'espaces naturels qui seront demain donnés aux promoteurs immobiliers.

Et ce n'est pas l’annonce récente d’un musée agricole sur Genas qui aidera nos agriculteurs.

Faire de la préservation de nos espaces naturels une priorité, faire de la mobilité et des déplacements doux un sujet essentiel, mettre en place des dispositifs d'accompagnements à toute action allant dans le sens du développement durable. Tout cela est possible, mais cela exige de vrais choix politiques. D'autres choix que ceux menés actuellement.


Enquête Publique PLU

» Notre contribution !

DocumentAnnexe


Informations

Infos, doc., ressources

Genas PLU 2017 p1

Parlons-en

N°5 Mai 2018

Parlons en Lettre 5

Toutes les Parlons-en [ICI]