La CCEL mutualise ses ressources humaines « Toutes les communes auront le même niveau de service », promet le président de la Communauté de communes de l’Est lyonnais, Paul Vidal (LR).


Désormais installée dans ses locaux de l’aéroport Saint-Exupéry, à Colombier-Saugnieu, la Communauté de communes de l’Est Lyonnais (CCEL) a choisi de mutualiser la gestion de ses ressources humaines. Son nouveau service sera opérationnel à partir du 1er janvier pour professionnaliser et sécuriser l’établissement des paies des personnels et procéder aux suivis des carrières.

Le président de la CCEL, Paul Vidal (LR), explique : « La gestion des carrières des agents est un aspect important de ce choix. L’avantage est que toutes les communes auront le même niveau de service. »

Après le recrutement d’un directeur de service, en septembre, Fabien Chocat-Kiss, l’appel à candidatures a permis aux agents de Toussieu, Saint-Bonnet et Saint-Laurent-de- Mure de rejoindre le nouveau pôle Ressources humaines.

Une mutualisation sans la ville de Genas

« Comme lors de tout changement, les personnels avaient quelques craintes sur cette mutualisation », explique Jacques Perez, directeur général des services de la CCEL. Mais, pour Patricia Millot, gestionnaire RH depuis dix ans qui rejoint le site de Colombier-Saugnieu, « c’est une opportunité de faire mon travail autrement. » La période de formation terminée, la nouvelle équipe prend donc en charge la gestion des 600 paies des agents de la CCEL et des sept communes membres, exception faite de la ville de Genas, qui n’a pas souhaité s’associer à cette mutualisation.

 

Article du Progrès du 13/12/2017