Eglise et salle St André
Genas - Azieu
Rue de la République
Genas - Entrée Ouest
Halle du Marché
Genas - Place de Ronshausen
Eglise de Genas
Genas - Centre
Place de la République
Genas - Centre
Place d'Azieu
Genas - Azieu
L'étang de Mathan
Genas - Nord
Fresque murale - Extrait 1
Genas - Azieu
Fresque Murale - Extrait 2
Genas - Azieu
Nouvelle Boulangerie
Genas - Azieu
Halle du Marché
Genas - Centre

Le secteur de Genas pourrait être de  nouveau desservi par le Sytral dès 2015.

Décembre 2014. La question du transport en commun sur Genas, et plus globalement sur l'Est Lyonnais, est une question importante, sujet de longues discussions depuis de nombreuses années.

Historiquement Genas était desservi par 2 lignes de bus gérées par le Sytral (TCL), dont la fameuse ligne 68 qui traversait Chassieu pour aller jusqu'à la Soie. Dès 2007 nombre d'entre nous ont plaidé pour préserver ces lignes, et pour les améliorer.
Améliorer ces lignes, cela voulait dire augmenter les plages horaires, (des bus plus tôt le matin, et plus tard le soir), augmenter les fréquences, (avoir un bus toutes les 10 mn en heures de pointe, et toutes les 20 mn le reste de la journée), et surtout connecter ces lignes au reste du réseau TCL (terminus du tramway à Meyzieu ZI,  Métro à la Soie, tramway à Eurexpo) et créer une liaison jusqu'à l'aéroport Saint-Exupéry.
Nous avions à plusieurs reprises rencontré le président du Sytral, et il était plus que favorable à aller dans ce sens, et ainsi améliorer l'offre transport, pas seulement sur Genas d'ailleurs mais sur l'ensemble de l'est lyonnais.
Il en a été décidé autrement. Et Genas a vu apparaître en juillet 2013, 2 nouvelles lignes, la ligne 21 et la ligne 44, créées avec l'appui du département, en remplacement des bus  TCL.

Un peu plus d'un an après leur apparition, quel est le bilan de ces  nouvelles lignes ?
Le  bilan est mauvais, voir catastrophique, le bilan est mauvais aussi bien au niveau du service qu'au niveau financier.
Au niveau du service, les dessertes et les connexions de ces 2 lignes ne sont pas en phase avec nos besoins. Résultat ces 2 lignes sont extrêmement peu fréquentées. La ligne 44 détient même le record de la ligne la moins fréquentée du Rhône. Chaque fois que vous croisez un de ces bus, regardez et vous verrez à quel point ils sont vides, désespérément vides. Quel gaspillage !
Et pourtant ces bus sont superbes, neufs ou quasi neufs, climatisés avec Wifi à bord, le grand luxe. Grand luxe, oui mais un luxe qui coûte cher, très cher. Le bilan financier est catastrophique. Le budget transport prévu initialement en 2012 par le département a explosé !!!
Conséquence de ce bilan ? Le département jette l'éponge. Il refuse de continuer à dépenser autant d'argent pour des bus vides. Nous avons déjà pu constater une diminution du nombre de bus, la suppression de certains arrêts ou de certaines lignes scolaires. Mais plus globalement le département a demandé au Sytral de reprendre en main la gestion de ces bus. Bref retour à la case départ 6 ans après les premières discussions.
Et demain ?  Demain nul ne sait comment nous allons être "traités" par le Sytral.
Croisons donc juste les doigts et espérons que le Sytral aura surtout à cœur l'intérêt général et le service à la population. C'est en tout cas dans ce sens que nous avons repris contact avec le Sytral afin de mettre en avant les besoins de notre population et permettre à tous, jeunes et moins jeunes, sans oublier les personnes à mobilités réduites, de pouvoir profiter d'un service de transport de qualité.

Le choix du Sytral
En 2013, au même moment où Genas faisait le choix de quitter le Sytral, d'autres communes à l'inverse faisait le choix d''adhérer au Sytral, des communes comme Chaponost (PS), ou Brindas (UMP).
Deux ans après, ces communes ne le regrettent pas, (ticket TCL pour la commune et le Grand Lyon, fréquence et plage horaires améliorés, correspondances facilités, possibilité de bus nocturne lors d’événement, etc.). Ces communes ont vu leur offre transport améliorée, plusieurs lignes de bus ont été créées, et depuis fin 2013 ces lignes sont connectées au prolongement de la ligne B du métro à Oullins.
Et ces 2 communes ne sont pas les seules, Chasselay, Grézieu la Varenne, Thurins, Messimy, Sainte Consorce ont également fait ce choix d'adhérer au Sytral et bénéficie aujourd'hui de l'ensemble des services offerts par les TCL.
Si Genas avait fait le choix du Sytral il y a 2 ans, l’offre de transport en commun sur Genas non seulement aurait été pérennisée mais n'en doutons pas se serait depuis fortement enrichie

Des questions, des idées, envie de commenter cet article ?
Afin d'être force de proposition avec vous, n'hésitez pas à nous contacter via le site ou bien à adhérer à l'association