Eglise et salle St André
Genas - Azieu
Rue de la République
Genas - Entrée Ouest
Halle du Marché
Genas - Place de Ronshausen
Eglise de Genas
Genas - Centre
Place de la République
Genas - Centre
Place d'Azieu
Genas - Azieu
L'étang de Mathan
Genas - Nord
Fresque murale - Extrait 1
Genas - Azieu
Fresque Murale - Extrait 2
Genas - Azieu
Nouvelle Boulangerie
Genas - Azieu
Halle du Marché
Genas - Centre

PLU – Réponse aux propos rapportés dans le Progrès du 28/10/17

Quand D. Valéro accuse l'opposition de ne pas vouloir travailler, alors que tout a été fait depuis 10 ans pour ne pas les impliquer montre de sa part beaucoup de mauvaise foi. C'est comme si un entraineur accusait un joueur de foot de ne pas avoir mis de but après l'avoir laissé tout le match sur le banc des remplaçants.

Depuis 10 ans, nous n'avons eu de cesse de demander les documents de travail de cette révision et de participer aux échanges avec les différentes personnes impliquées. Cela nous a toujours été refusé. Nous avions même signalé ce comportement au préfet.

Comme nous le mettons dans notre communiqué (ICI) nous vous ferons part ultérieurement de nos remarques sur ce PLU, à commencer par l'absence de PDU (Plan de Déplacement Urbain), l'absence de prise en compte des besoins d'équipements publics d'ici 10 à 20 ans, ou le décalage entre certains ambitions affichées et les moyens mis en œuvre (voire l'absence de moyens) pour les réaliser.

 

Extrait de l'article du Progrès du 28/10/2017

Plan local d'urbanisme : le projet prévoit la construction de 150 logements par an

Après avoir présenté le « bilan de la concertation » mise en œuvre depuis 2014 pour associer la population, le conseil municipal a voté, jeudi soir, le projet de révision du Plan local d'urbanisme (PLU) qui fera l'objet d'une enquête publique en 2018.
La révision du PLU (Plan local d'urbanisme) a été élaborée sur une base d'évolution démographique de 16 218 habitants à l'horizon 2030, soit 3 863 habitants de plus qu'en 2012 (en deçà des 20 000 habitants souhaités par les services de l'État).
La commune s'est basée sur cette hausse prévisionnelle de population pour déterminer un besoin de création de près de 2 000 logements supplémentaires sur les douze prochaines années, soit environ 150 logements par an.


Constructions nouvelles : 30% voire 40% de logements sociaux, selon les zones

70 % des nouveaux logements seront construits dans le territoire urbain actuel, les 30 % autres le seront en extension de celui-ci. Les constructions nouvelles intégreront 30 % de logements sociaux, parfois 40 %, avec l'objectif affiché d'une répartition équitable sur la commune. Ce projet de révision du PLU a été adopté, jeudi soir, à l'unanimité des présents (lire par ailleurs), par le conseil municipal. Il va faire l'objet d'une enquête publique qui devrait avoir lieu au printemps prochain
D'ici là, les documents sont consultables en mairie, et accessibles sur le site de la commune (www.genas.fr). Un registre est mis à disposition du public, au service urbanisme, pour y porter vos observations.
Le futur PLU devrait être opposable aux nouveaux permis de construire à partir de mi-2018.

 

L'opposition claque la porte

Le rapport relatif au Plan local d'urbanisme (PLU) a donné lieu à un clash. L'opposition souhaitait faire une déclaration avant l'examen du dossier. Suite au refus du maire, Daniel Valero, les trois élus du groupe UPG (Unis pour Gênas) ainsi que Françoise Bergame ont quitté la séance après avoir remis un communique à leurs collègues de la majorité. Un texte dans lequel les conseillers municipaux estiment que « ce qui est présenté ce soir est issu d'un travail effectué en cercle très restreint. L'équipe en place confond concertation et information, la concertation consistant à discuter pour construire une solution avec toutes les personnes concernées aux intérêts convergents, complémentaires ou divergents. »
Réagissant au départ des quatre élus, Daniel Valero a affirmé : « Ma patience a des limites. L'opposition nous reproche constamment un manque de concertation et elle a toujours été absente aux commissions sur le PLU où siègent pourtant deux de ses représentants. La démarche sur le PLU n'a pas été faite en catimini, ïl y a plein de communes où il n'y a pas de commission. [. .] Je pense que les élus de l'opposition n'ont pas envie de travailler et n'ont rien à dire, puisqu'ils n'interviennent jamais sur les sujets de fond et préfèrent partir. »


Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

PLU 2017 / 2018

Informations et documentations

Genas PLU 2017 p1Cliquer sur l'image ou le titre

Et à Genas ca bouillonne

Aucun événement

Parlons-en

N°4 Octobre 2016

Parlons en Lettre 4 v07 publiee 200 283
Toutes les Parlons-en [ICI]